Les ventes aux enchères

Les collectionneurs  et les marchands chinois sont très présents dans les salles des ventes françaises et avec eux, les enchères des objets anciens s’envolent. Il s’agit clairement d’une revanche sur la période de la Révolution culturelle. Ces acheteurs ont littéralement fait monter les enchères vers des sommets pour obtenir l’achat d’objets chinois ancien, surtout lorsqu’ils portent des marques impériales.

Vente 1:

Lieu: Hôtel Drouot (Paris)
Mise à Prix: 1,5 millions d’euros
Résultat: 5,50 millions d’euros
Vase Chinois 5,50 millions d’euros

Un vase impérial chinois du 18ème siècle vendu aux enchère pour 5,5 millions d’euros. Ce vase en porcelaine porte la marque impériale de l’époque de l’empereur Yongzheng.

vente-enchere-vase

Utilisé par le passé par ses propriétaires comme pied de lampe. Ils ne pouvaient pas imaginer que cet objet ait autant de valeur. C’est un collectionneur chinois qui a emporté cette vente.

 

Vente 2:

Lieu: (Bordeaux)
Mise à Prix: 100.000 euros
Résultat: 3,36 millions d’euros

Peinture Chinoise 3,36 millions d’euros

Une peinture sur soie chinoise vendue aux enchères pour 3,36 millions d’euros. Cette œuvre du 17ème siècle appartenait à une famille du Sud-Ouest de la France. ise à prix à 100 000 euros.

vente-enchere-wang-hui

L’oeuvre mesure près de 2,50m par 68 cm de large. Elle est extraite d’un des 12 rouleaux peints par l’artiste chinoise Wang Hui (1632-1717) dans les années 1690.

 

Vente 3:

Mise à Prix: 150.000 euros
Résultat: 3,30 millions d’euros

Pot à Pinceaux 3,30 millions d’euros

Un pot à pinceaux en jade de la dynastie Qing  vendue aux enchères pour 3,30 millions d’euros. Il s’agit ici d’un record mondial pour ce type d’objet. Il s’agit là encore d’un collectionneur asiatique.

pot-pinceaux-jade-vente-enchere