Pascal Robaglia, une jeunesse dotée d’un parcours impressionnant

Pascal Robaglia vient au monde le 27 février à Paris dans une maternité. Aujourd’hui marié et père de deux enfants, exerçant le métier de galeriste, il a traversé différentes étapes avant d’arriver à monter sa propre affaire. Sa jeunesse fut en effet une partie de sa vie dont il est spécialement fier de par ces accomplissements.

Une enfance bercée par l’art

La petite enfance de Pascal Robaglia s’est exclusivement déroulée au sein de sa famille. Sa mère, son grand-père et sa grand-mère ont fait en sorte de lui permettre d’étudier dans les meilleures écoles de Neuilly. Il a ainsi pu avoir des bonnes bases scolaires et une éducation chrétienne dans les normes lui inculquant les meilleures valeurs. C’est aussi pendant son enfance que Pascal Robaglia se verra initié à l’amour de l’art pas sa grand-mère. Celle-ci lui apprend petit à petit l’essentiel sur le sujet, ce qui l’amena à découvrir sa passion. Sa secondaire se passe au sein du Lycée Pasteur de Neuilly où il fait partie des meilleurs élèves, toujours apprécié et récompensé par ses professeurs autant pour son assiduité que pour son application dans les cours. Il décroche ainsi son baccalauréat série C pour ensuite passer à l’université. Il ne se laisse pourtant pas guider par sa passion dans les premiers temps et décide de se tourner vers le monde de la vente.

Des années d’université bien remplies

Avant d’intégrer une université, Pascal Robaglia décide de suivre quelques cours préparatoires. Il fut ensuite accepté dans une des plus grandes écoles de commerce du pays, l’École Supérieure de Commerce de Dijon. Il y passera quatre ans avant de décrocher son Master. C’est pendant ses années à l’université que Pascal Robaglia découvre la Junior entreprise qu’il décide d’intégrer aussi vite. Au commencement, il prend le poste de secrétaire, mais devient très vite le directeur. Sa fonction lui a ainsi permis d’organiser différents voyages à l’étranger auxquels il a pris part pour des missions commerciales. Il a ainsi pu visiter les États-Unis, mais aussi le Canada, la Belgique, mais aussi l’Arabie Saoudite. Il a également pu effectuer différents stages dans des entreprises de grandes envergures pour enrichir ses connaissances. Une fois son diplôme en poche, il continue son parcours en intégrant des sociétés comme L’Oréal ou encore Van Cleef, tous dans le domaine des produits de beauté au poste d’exportateur. Il eut ainsi pendant des années une vie professionnelle épanouie avant de décider de se mettre à son propre compte.
art-contemporaindoxycycline genericmotilium bebe

Comments are closed.